Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 Dec

J'aurais préféré vivre _ Thierry Cohen

Publié par Van Cvem Djr  - Catégories :  #Littérature française, #Contemporain, #Coup de coeur, #Suspense, #Suicide

J'aurais préféré vivre _ Thierry Cohen
J'aurais préféré vivre _ Thierry Cohen

Quatrième de couv':

Le 8 Mai 2001, jour de ses vingt ans, Jeremy se suicide. Victoria, la femme qu'il aime, l'a rejeté.
Le 8 Mai 2002, il se réveille près de Victoria, folle d'amour pour lui.
Est-il vraiment mort?
Jeremy devient alors le spectateur d'une vie qui lui échappe. Une vie étrange, dans laquelle sa personnalité est différente, change, évolue, l'inquiète.
Au fil des jours et des réveils, Jeremy va dérouler le fil d'un destin qu'il n'a pas choisi...le sien.

Mon avis :
J'ai lu ce livre en très peu de temps, et pourtant j'ai l'impression d'y avoir passé 9 jours. Peut-être parce que 9 jours, c'est le temps qu'il aura fallu à Jeremy pour se rendre compte que chacun de nos actes ont des conséquences sur le cours de nos vies, et de celles qui nous entourent.
Si je devais résumer, ça donnerait ça:
Le 8 Mai 2001, après une déclaration humiliante auprès de celle qu'il a toujours aimé, Jeremy Delègue défie un Dieu auquel il croit à peine, en se suicidant. A son réveil, il n'est ni au paradis, ni même à l'hôpital, il est en 2002.

Autant vous le dire, dans ce roman on est aussi paumé que Jeremy. On ne comprend pas bien ce qu'il se passe, si ce n'est qu'à chacun de ses réveils, Jeremy se retrouve téléporté dans une autre année, en 2002, en 2012, ou encore en 2055 et toujours le jour de son anniversaire. Au fil des pages, on suit les interrogations de ce pauvre garçon perdu dans les différentes étapes d'une vie sur laquelle il n'a aucune emprise et qu'il essaie désespérément de se réapproprier.
Qui est cet autre qui lui vole ses espoirs? Qui détruit son avenir? Qui délaisse les gens qu'il aime, qu'il aimerait tant choyer? Qui est ce salaud, ce personnage manipulateur et égoïste qui a pris sa place? Et comment empêcher de sévir, cet autre lui?
A travers 9 anniversaires, pendant lesquels Jeremy constatera les dommages causés par son côté obscur, on découvre un personnage attachant, grâce auquel on se retrouve parfois dans ses échecs, ses regrets et ses attentes.
C'est sans conteste, un très beau roman sur la faiblesse humaine, mais aussi sur la maîtrise que chacun tente d'exercer sur sa vie.

Je pourrais vous dire que j'ai adoré, mais en refermant le livre, j'ai eu l'impression d'être envahie par une certaine frustration. Juste avant de m'apercevoir, qu'elle était là depuis le début.
J'étais frustrée, agacée aussi par l'impuissance de ce Jérémy Delègue. J'avais envie de lui crier de se bouger, de faire quelque chose pour récupérer ce qu'il perdait. J'étais dedans, dans tous les sens du terme. Je pleurais quand il baissait les bras et je m'agitais quand il s'approchait d'une solution. Je riais quand il gagnait, j'étais déçue quand il perdait.
Alors pour conclure, non je n'ai pas adoré, ni même détesté, je l'ai vécu en quelque sorte, j'étais sur l'épaule du personnage pendant toute la durée de son périple, c'était comme regarder un film défilant sur écran plat.

J'aurais préféré vivre _ Thierry Cohen

La vie est une richesse dont les hommes ne peuvent réellement estimer la valeur. Chacun de nos choix ouvre la possibilité d'un monde différent. A chaque réveil, l'univers s'offre à nous. Tant de voies! Tant de choix! Notre discernement est le seul moyen de distinguer celui qui conduit au bonheur. Et l'un d'entre eux est toujours présent, le pire et, parfois, le plus tentant. Celui qui consiste à refuser de choisir. Refuser d'avancer. Refuser de vivre.

Commenter cet article

Les lectures d'Alex 28/06/2015 14:48

Merci pour ce partage de chronique ! Effectivement ce livre a l'air super ! J'ai hâte de le découvrir ! :D
Super chronique au passage, ça donne vraiment envie ! Bisous ! A très vite ! ;)

À propos