Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 Jan

Junk _ Melvin Burgess

Publié par Van Cvem Djr  - Catégories :  #Littérature anglaise, #Littérature Jeunesse, #Drogue, #Drame, #Violence, #Fugue, #Emotions

Junk _ Melvin Burgess
Junk _ Melvin Burgess

Résumé Amazon :

Entre un père violent et une mère alcoolique, la vie de Nico est intolérable. Une seule issue : fuir. Fuir avec Gemma, son amie, qui le suit comme par défi. Mais que faire, à quatorze ans, sans ressources, dans les rues d'une grande ville ? Les deux adolescents rejoignent un squat et, très vite, sont pris dans l'engrenage de la drogue... Le jour où ils acceptent de l'héroïne, ils deviennent, sans en être encore conscients, des junkies.
Dans ce roman encensé par la critique internationale, Melvin Burgess dépeint avec un réalisme saisissant, sans complaisance ni moralisme, les facettes d'un drame contemporain.
Une lecture bouleversante et essentielle, car "il est préférable que les jeunes n'entendent pas parler de la drogue pour la première fois le jour où quelqu'un essaiera de leur en vendre.".


Mon avis :

Toujours le nez dans ma bibliothèque, je retombe sur ce livre qui m'avait tant marqué ado. A l'époque j'étais dans ma période "récit de drogué"", à savoir que je m'étais fait tous les classiques du genre : Christiane F, l'Herbe bleue, etc...
C'est un roman assez dur, et ceci d'autant plus que les personnages ne sont âgés que de 14-15 ans. L'auteur nous montre toutefois avec beaucoup de justesse l'état d'esprit de ces ados livrés à eux-mêmes et surtout leur perte totale de repères et du sens de la réalité.
Un livre émouvant, affaiblissant et très marquant. Un livre à plusieurs voix. Un ton juste. Une lecture bouleversante et nécessaire.
C'est avec Junk que j'ai découvert Melvin Burgess, par la suite j'ai pu lire d'autres de ses romans comme Billy Elliot ou Lady. Inutile de vous dire qu'il m'a conquise.
Encore une fois Melvin Burgess, nous offre ici un merveilleux roman, à lire et à relire.
Laissez-vous transportez par Gemma, Nico, et leurs pissenlits.

Junk _ Melvin Burgess

J'avais essayé d'arrêter une demi-douzaine de fois, mais jamais je n'avais eu peur. Je veux dire, on prenait tout le temps des risques, ça c'est obligé. On avait tous peur de l'overdose, de rester accro toute notre vie, de bousiller nos veines, des trucs comme ça. C'est normal. Mais ce jour-là, c'était différent. Ce jour-là, j'avais compris que j'étais vraiment un junkie. Ca sautait aux yeux. Parce que vous savez de quoi a peur un junkie ? Pas du sida, ni de l'overdose, comme vous pourriez le croire. Il a peur de manquer d'héro. Et ça, c'était la première fois que ça m'arrivait. C'était la première fois que je savais que je ne pouvais plus me passer d'héroïne.

Nico

Quand on regarde les yeux de ce bébé, ça se voit. Que c'est un junkie. Il prend sa dose par le lait. Des fois aussi, quand il pleure trop, elle lui masse les gencives avec un peu de poudre. Ce bébé est un junkie, il a toujours été un junkie, il l'était avant même de naître.

Commenter cet article

À propos