Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 Jan

La grammaire est une chanson douce _ Erik Orsenna

Publié par Van Cvem Djr  - Catégories :  #Roman, #Littérature française, #Coup de coeur, #Initiation, #Littérature Jeunesse, #Voyage, #Contes, #Aventure

La grammaire est une chanson douce _ Erik Orsenna
La grammaire est une chanson douce _ Erik Orsenna

Quatrième de couverture :
"Elle était là, immobile sur son lit, la petite phrase bien connue, trop connue: Je t'aime.
Trois mots maigres et pâles, si pâles. Les sept lettres ressortaient à peine sur la blancheur des draps.
Il me sembla qu'elle nous souriait, la petite phrase.
Il me sembla qu'elle nous parlait:
-Je suis un peu fatiguée. Il paraît que j'ai trop travaillé. Il faut que je me repose.
-Allons, allons, Je t'aime, lui répondit Monsieur Henri, je te connais. Depuis le temps que tu existes. Tu es solide. Quelques jours de repos et tu seras sur pied.
Monsieur Henri était aussi bouleversé que moi.

Tout le monde dit et répète "je t'aime". Il faut faire attention aux mots. Ne pas les répéter à tout bout de champ. Ni les employer à tort et à travers, les uns pour les autres, en racontant des mensonges. Autrement, les mots s'usent. Et parfois il est trop tard pour les sauver."

Mon avis:
Il existe des écrivains sur cette terre qui ont un don avec les mots. Ils arrivent à en dégager toute la douceur, toute la fragilité. Erik Orsenna, grand parmi les grands, académicien, érudit, nous livre avec La Grammaire est une chanson douce, un conte d'une rare beauté, où les mots prennent vie et sont enfin mis en valeur. Il nous fait faire, à travers les personnages de Jeanne, dix ans et de son frère Thomas, quatorze ans, un véritable parcours initiatique, il nous réapprend les mots tels qu'il devraient être considérés, comme les "petits moteurs de la vie". cet amoureux de la langue française, nous fait croire à l'impossible, en nous transportant sur une île où les mots marchent dans la rue, ou les habitants pour mieux les respecter ont subi au préalable un "nettoyage", pour recommencer leur vocabulaire de zéro.

Un livre beau et émouvant, magique aussi, dont on ne ressort pas indemne.

La grammaire est une chanson douce _ Erik Orsenna

Une phrase, c'est comme un arbre de Noël. Tu commences par le sapin nu et puis tu l'ornes, tu le décores à ta guise... Jusqu'à ce qu'il s'effondre.
Attention à ta phrase : si tu la charges trop de guirlandes et de boules, je veux dire d'adjectifs, d'adverbes et de relatives, elle peut s'écrouler aussi.

Autant vous l'avouer, j'aime les exceptions. Elles ressemblent aux chats. Elles ne respectent aucune règle, elles n'en font qu'à leur tête.
Ce matin-là, ils étaient trois, un pou, un hibou et un genou. Ils se moquaient d'une marchande qui leur proposait des "s" :
- Mes "s" sont adhésifs. Vous n'aurez qu'à vous les coller sur le cul pour devenir des pluriels. Un pluriel a quand même plus de classe qu'un singulier.
Les trois amis ricanèrent.
- Des "s" comme tout le monde ? Pas question. Nous préférons le "x". Oui, "x", comme les films érotiques interdits aux moins de dix-huit ans.
La marchande s'enfuit en rougissant.

Commenter cet article

À propos