Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 Jan

Les Mémoires de Zeus _ Maurice Druon

Publié par Van Cvem Djr  - Catégories :  #Littérature française, #Mythologie, #Histoire, #Voyage, #Grèce, #Antiquité, #Autobiographie, #Coup de coeur

Les Mémoires de Zeus _ Maurice Druon
Les Mémoires de Zeus _ Maurice Druon

Résumé de l'éditeur :

Moi, Zeus, roi des dieux, dieu des rois, je vais vous conter mon histoire…
A ceux qui pensent que vivre pour un dieu est aisé, je dis : « détrompez-vous. » Aux mortels qui croient que notre vie n’est que volupté et délices, je dis : « apprenez votre erreur. »
Ne confondez pas ce que vous vous voudriez être avec ce que nous sommes.
Ayant échappé de justesse à l’infanticide, à cause d’une prophétie, j’ai grandi seul, caché sur une île. Peu à peu, je suis devenu homme et guidé par ma grand-mère Gaïa, j’ai concocté un plan afin de renverser mon père, Cronos, maître de l’Olympe. Seul, j’ai appris la vie, l’amour, la mort et la colère. J’ai levé une armée, j’ai réveillé les géants, j’ai libéré mes frères et mes sœurs. J’ai accompli mon destin…
Vous qui avez oublié, il est temps que je vous rappelle ce que nous avons vécu, alors que l’homme n’était encore qu’un enfant.
Moi, Zeus, j’ai fait un long somme… je suis à présent réveillé.

 

Mon avis :

Je sors de cette lecture passionnante, un peu déstabilisée par une sorte de décalage horaire antique. Il y'a tellement de choses à dire sur ce superbe livre que je ne sais pas vraiment par où commencer.
Mine de rien, une lecture d'académicien, ça fait du bien de temps en temps. Nos yeux se délectent de belles phrases à l'enchaînement parfait, à la cohérence et à la fluidité exceptionnelle. L'écriture sublime, voilà ce qui m'a sauté aux yeux, au commencement de ma lecture. Elle est soignée, appliquée, le langage est suggestif, sans être pompeux et redondant.
A vrai dire, je ne savais pas qui était Maurice Druon avant d'entamer ma lecture. Pour tout vous dire, j'ai un peu honte de vous avouer que je m'attendais plus à une sorte de Percy Jackson. Quelle idée! C'est dix mille fois mieux, évidemment.
Maurice Druon, nous retrace l'histoire du monde vu par le roi des Dieux, petit-fils du créateur de toute chose, le bienveillant Ouranos. Zeus devient un peu notre grand-père érudit, conteur du coin du feu, qui nous entraîne dans un voyage sans frontières et revient sur ce que fut sa vie, ses erreurs, ses doutes, ses victoires, ses amours.
La mythologie, d'ordinaire, est plutôt un vaste fouillis pour les néophytes comme moi. On connaît les plus grands récits sans pour autant les situer, ni les relier. Zeus, lui, nous conte avec patience sa chronologie, il fait le lien entre chaque bataille, entre chaque naissance, entre chaque personnage. Tout se démêle et devient limpide. Il ne revient pas seulement sur le supplice de Prométhée, et les circonstances qui l'ont amenées à se retrouver enchaîné au sommet du Caucase, se faisant dévorer le foie éternellement, il nous raconte son histoire, sa filiation, son caractère, et son héritage. De même, certains passages moins connus, tels que son mariage avec Héra, les amours furtives d'Athéna et d'Héphaïstos, la panique provoquée par Typhon.
J'ai trouvé ce livre excellent et captivant. Un regard à la fois poétique, philosophique, et surtout dynamique sur notre monde et son histoire. 
A lire absolument, si tant est que le sujet vous intéresse un peu.

Les Mémoires de Zeus _ Maurice Druon

Marcher droit dans un peu d'ombre est souvent préférable à boiter dans la lumière.

Cinquième époque _ Le geste juste

Certes ton père te haïssait et tu le haïssais. Mais l'amour ou la haine ne modifient pas le fait. Tu n'as plus personne au-dessus de toi. Un père qui vous aime est une protection. Un père qui vous hait est un obstacle; mais un obstacle, c'est encore un appui.

Sixième époque _ Le désert ou la chaîne (Océan)

Chaque fois que vous commettez, individuellement ou collectivement, l'homicide, chaque fois que vous assassinez, pour quelque raison que ce soit, un semblable, comme chaque fois que vous vous massacrez entre factions, entre nations ou entre races, vous affaiblissez, vous appauvrissez la force spécifique de l'humanité. Chaque homicide est un suicide.

Dixième époque _ Typhon, Tantale et le Déluge.

Commenter cet article

À propos