Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 Jan

Treize Raisons _ Jay Asher

Publié par Van Cvem Djr  - Catégories :  #Littérature Jeunesse, #Suicide, #Solitude, #Roman, #Rumeurs, #Littérature américaine

Treize Raisons _ Jay Asher
Treize Raisons _ Jay Asher

Résumé Fnac :

Clay reçoit treize cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu’elle ne se suicide.
Elle y parle de treize personnes qui sont impliquées dans sa vie : amies ou ennemies, chacune de ces personnes a compté dans sa décision.
D’abord choqué, Clay écoute les cassettes en cheminant dans la ville. Puis, il se laisse porter par la voix d’Hannah. Hannah en colère, Hannah heureuse, Hannah blessée et peut-être amoureuse de lui. C’est une jeune fille plus vivante que jamais que découvre Clay. Une fille qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer… 

 

Mon avis :

J'ai lu pas mal de chroniques par delà les blogs spécialisés, et les avis convergeaient tous vers le positif. L'enthousiasme de ces lecteurs assidûs m'a poussé à pénétrer le quotidien chamboulé de Clay. Je l'ai suivi à travers sa petite ville, walkman sur les oreilles, écoutant la voix d'Hannah, lui expliquant pourquoi elle s'était suicidé.

Je ne peux pas réellement dire que je ne n'ai pas aimé Treize Raisons, puisque je l'ai lu en entier - bien que la lecture fut rapide. Mais je ne peux pas vous dire que je l'ai adoré. 
Je ne sais pas si on peut parler de "crédibilité" lorsqu'il s'agit d'un protagoniste suicidaire, mais je n'avais pas l'impression qu'Hannah Baker s'était suicidé, je me suis même demandé si elle ne jouait pas une mauvaise blague à ses camarades de lycée. Le personnage de Clay est vide et molasson. Il ne se passe pas grand chose dans ce roman, le rythme est lent et m'a paru décousu. On passe la moitié du livre a attendre les révélations du pourquoi du comment, et quand elles arrivent enfin, elles paraissent décevantes et peu... crédibles.

Pour moi tout ça manquait d'action, d'interactions. Je me suis ennuyée, et je suis restée sur ma faim. Ce qui est fort dommage parce que le sujet, relativement original, avait du potentiel.

A bon entendeur...

Treize Raisons _ Jay Asher

Quand une chanson vous fait pleurer, mais que vous n'avez plus envie de pleurer, vous cessez de l'écouter. Mais échapper à soi-même, c'est impossible. On ne peut pas décider de ne plus se voir. De couper le son à l'intérieur de sa tête.

Commenter cet article

À propos