Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 Mar

PS : I love you _ Cecelia Ahern

Publié par Van Cvem Djr  - Catégories :  #Littérature irlandaise, #Romance, #Coup de coeur, #Emotions

PS : I love you _ Cecelia Ahern
PS : I love you _ Cecelia Ahern

Quatrième de couv' :
Quand on trouve l'âme soeur, on croit que le bonheur durera toujours. C'est ce que pensait Holly jusqu'à ce que son Gerry ne meure d'une terrible maladie.
A trente ans, Holly se retrouve seule, démunie, sans espoir. Mais Gerry lui réserve une ultime surprise. Il lui a laissé dix lettres qui forment une "liste" de choses à accomplir pour réapprendre à vivre. Par-delà la mort, il lui adresse un message d'amour et de courage: elle doit apprendre à être heureuse sans lui, malgré le lien fort qui les unissait.
Holly va affronter sa douleur pour réaliser, entre rires et larmes, que la vie vaut malgré tout la peine d'être vécue.
Une comédie romantique, drôle et poignante, qui dépeint la vie telle qu'elle est: belle et triste à la fois.


Mon avis :
Holly Kennedy est une femme comme les autres. Elle a des cheveux colorés qu'elle trouve impossibles, des amies sincères, drôles et enthousiastes, et une famille munie de quelques spécimens assez singuliers. Elle n'est pas très douée en cuisine, dévalise le marchand de journaux en chocolat à chaque fois qu'elle y va, et chante comme une casserole.
Elle pourrait être vous, ou moi, mais elle s'appelle Holly Kennedy et elle vient de perdre son mari, son meilleur ami, l'amour de sa vie, sa moitié, son frère, son poisson rouge. Dire qu'elle se sent seule serait un euphémisme des plus dérisoires.
Alors qu'elle se croit à jamais anéantie, Holly reçoit de son Gerry, un nouvel espoir éparpillé dans une dizaine de petites enveloppes en papier.
Une "liste" de pensées à méditer, d'efforts à fournir, de missions à accomplir. Et c'est grâce à ces lettres ouvertes à chaque début de mois, qu'Holly va réapprendre à vivre, à rire, et à s'aimer.

Si vous êtes comme moi, vous rirez beaucoup, vous pleurerez aussi, vous imaginerez les décors et les personnages. Votre coeur se serrera à la pensée de Gerry, vous n'aurez aucun mal non plus à vous imaginer les boutiques de Dublin. Sharon et Denise prendront le visage de vos meilleures amies, et c'est à contre-coeur que vous refermerez le livre chaque soir en éteignant la lumière.
Parce que PS: I Love You, c'est ça. Un roman que l'on voudrait lire d'une traite tout en le gardant toujours ouvert. Les mots sont simples, les descriptions brèves, les personnages tout à fait réalistes.
Je n'ai jamais aimé les écrivains abonnés aux phrases pompeuses lourdes et trop longues. Pour moi, un bon écrivain sait vous émouvoir avec des mots simples, des situations bien décrites, des décors bien dressés.
Cecelia Ahern est comme ça, simple, émouvante. A mon sens, elle décrit, bien plus qu'elle n'écrit. Et moi, j'ai ressenti, plus que lu.

PS : I love you _ Cecelia Ahern

Elle but une gorgée de thé. Ah, la magie du thé! La réponse à tous les petits problèmes du quotidien. On veut bavarder? On prend une tasse de thé. On vient de se faire virer de son boulot? Une tasse de thé. Votre mari vous annonce qu'il a un cancer au cerveau? Vite, une tasse de thé...

Commenter cet article

À propos