Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 Jul

Into the Wild _ Jon Krakauer

Publié par Van Cvem Djr  - Catégories :  #Littérature américaine, #Autobiographie, #Voyage, #Nature, #Aventure

Into the Wild _ Jon Krakauer
Into the Wild _ Jon Krakauer

Résumé Babelio :

Il avait renoncé au rêve américain. Pour vivre une aventure extrême.

En 1992, le cadavre d'un jeune homme est découvert dans un bus abandonné en Alaska, au pied du mont Mckinley, loin de tout lieu habité. Fils de bonne famille, Chris McCandless aurait dû en toute logique devenir un américain bien tranquille à l'avenir sans surprise. Mais, dès l'obtention de son diplôme universitaire, il décide de partir à l'aventure.

Après avoir fait don de ses économies à une œuvre humanitaire, il entame son périple sous un nom d'emprunt avec sa vieille voiture, qu'il abandonnera un peu plus tard. Il sillonne le sud des Etats-Unis, subsistant grâce à de menus travaux, avant de réaliser son grand projet: s'installer au cœur de l'Alaska, seul, en communion avec la nature. Mais on ne s'improvise pas trappeur, ni homme des bois...

Ce parcours dramatique d'un jeune homme qui a voulu vivre jusqu'au bout son impossible idéal est retracé par Jon Krakauer, l'auteur du best-seller tragédie à l'Everest.

Livre-culte dans le monde entier, Into the Wild a d'emblée fasciné Sean Penn, qui en a réalisé une adaptation cinématographique applaudie par la critique américaine.

 

Mon avis :

Il est fort probable que, si Christopher McCandless et moi-même avions vécu à la même époque et nous étions cotoyé, nous n'aurions pas été amis.

Chris McCandless était, à mon sens, un idéaliste, borné et intransigeant. Mais il était ce qu'il était. Il avait des valeurs et un amour profond pour la nature. J'aurais aimé le connaître. Il devait être de ces personnes capables de changer les opinions, et de changer la vie des autres.

De cette histoire, si bien écrite, je ne retiendrai donc pas les qualités de son héros, puisque tout du long, l'orgueuil et l'idealisme d'Alex m'ont agacé au plus haut point. Bien que sa personnalité, telle qu'elle est dépeinte par Krakauer, m'ait bluffée et captivée, je lui ai préféré son auteur.Jon Krakauer... qui m'a fait vivre la plus grande des aventures en m'accompagnant sur les traces d'Alexandre Supertramp alias Christopher McCandless.

J'ai été profondément touchée par ce livre, peut-être parce que je l'ai lu au moment précis où j'en avais le plus besoin...

Into the Wild _ Jon Krakauer
Into the Wild _ Jon Krakauer

Si tu penses que la joie vient seulement ou principalement des relations humaines, tu te trompes. Dieu l’a disposé tout autour de nous. Elle est dans toute chose que nous pouvons connaître. Il faut seulement que nous ayons le courage de tourner le dos à nos habitudes et de nous engager dans une façon de vivre non conventionnelle. […] Tu es la seule personne que tu doives combattre, avec ta réticence butée à t’engager dans une vie nouvelle.

Chris McCandless / p.89-90

La vie telle que la plupart des gens la vivent, m’a toujours laissé insatisfait. Je veux une vie plus intense, plus riche.

Everett Ruess / p.134

Everett était un garçon étrange, différent des autres, mais lui et McCandless ont au moins essayé de vivre leur rêve. Ils ont essayé. Peu de gens le font.

p.141

Il avait raison de dire que vivre pour les autres est le seul bonheur assuré dans la vie…

Tolstoï / p.237

Affronter le danger est un rite de passage dans notre culture comme dans la plupart des autres. Et puis, le risque a toujours eu un certain charme. C’est en grande partie la raison pour laquelle tant d’adolescent conduisent trop vite, boivent trop, prennent des drogues.

p.253-254

Il serait trop facile d’appliquer un stéréotype à Christopher McCandless, de le confondre avec un de ces garçons sentimentaux et écervelés qui lisent trop et n’ont pas le moindre bon sens. Ça ne colle pas. Il ne faisait pas partie non plus de ces fainéants irresponsables, désaxés, égarés, que ronge un désespoir existentiel. Bien au contraire. Sa vie était chargée de signification et avait un but. Mais pour lui, la signification se trouvait au-delà des voies toutes tracées. Se méfiant de ce qu’on obtient trop facilement, il avait beaucoup exigé de lui-même - et finalement plus qu’il ne pouvait donner.

p.256-257

Le dernier souvenir triste flotte autour de moi et parfois me recouvre comme de la brume, effaçant la lumière du soleil et jetant un froid sur l’évocation des temps heureux. Il y’a eu des joies trop profondes pour être décrites avec des mots, et des douleurs que je n’ai pas osé regarder en face.

Edward Whymper / p.277

Il a dû être très courageux et très fort, à la fin, pour ne pas se tuer.

Billie McCandless / p.280

Commenter cet article

À propos