Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 Oct

Percy Jackson _ Rick Riordan

Publié par Vanessa De Jesus Ribeiro  - Catégories :  #Littérature américaine, #Saga, #Littérature Jeunesse, #Mythologie, #Aventure, #Amitié, #Adolescence, #Fantastique, #Contemporain

Percy Jackson _ Rick Riordan
Percy Jackson _ Rick Riordan

Résumés :

Tome 1 : Le voleur de Foudre.

Le jour où sa prof de Maths tente de l'exterminer et se transforme sous ses yeux en monstre mythologique, Percy commence sérieusement à se demander ce qui cloche chez lui.
La réponse, il va l'obtenir dans de biens terribles circonstances : Les Dieux de la Mythologie sont bien réels, et très actuels, il est le fils de Poséidon, et ce n'est pas franchement un avantage.

Rapatrié d'urgence dans un camp d'entraînement pour sang-mêlés (progéniture de dieux grecs et de mortels), accusé d'un vol qu'il n'a pas commis, Percy se retrouve au cœur de la tourmente, et c'est accompagné de son meilleur ami et protecteur Grover le satyre, et d'Annabeth, fille d'Athéna, qu'il devra lavé son honneur et celui de son père : Poséidon.

Tome 2 : La mer des monstres :

Une année s'est écoulée, l'été revient. Percy est retourné à la vie civile, a encore détruit une école, et s'apprête à retrouver l'action inhérente à la saison d'été de la colonie des Sang-mêlés.
Mais rien na va plus au camp d'été : l'arbre de Thalia se meurt et avec lui, toute la nature environnante. Grover a disparu, Chiron a été renvoyé, et Clarisse, fille d'Arès se voit confier une quête à la place de Percy. Tandis que Luke orchestre dans l'ombre le grand retour du roi des Titans, Percy va tout faire pour retrouver son meilleur ami Grover, et sauver la colonie, en se lancant à la recherche de la Toison d'Or.

Tome 3 : Le sort du Titan

Changement de tempo. A l'approche du solstice d'Hiver, Percy, Annabeth et Thalia viennent en aide à Grover afin de sauver deux nouveaux sang-mêlés révélés, aux prises avec un terrifiant manticore. Leur route croisera celle de la Déesse Artémis et de ses chasseresses, débutera alors une toute nouvelle aventure où disparitions, pièges et manipulations seront les maîtres mots.

Tome 4 : La bataille du Labyrinthe

La guerre entre Titans et Olympiens se précise. Alors que la première étape du plan de l'adversaire semble être de détruire le camp des héros, Percy devra mener une lutte sans merci pour sa survie et celle de ses compagnons, et devra se perdre dans le Labyrinthe de Dédale afin d'y trouver des réponses et de l'aide.

Tome 5 : Le dernier Olympien

La fin du monde a commencé. L'armée des Titans est en route vers l'Olympe et détruit tout sur son passage. L'heure est venue pour Percy de mettre un point final à la prophétieet de prendre une décision qui sauvera l'Olympe ou provoquera sa chute.

"Un demi-dieu fils des dieux aînés...

Atteindra l'âge de seize ans contre vents et marées...

Le monde pris dans un sommeil sans fin il verra,

L'âme du héros, une lame maudite la fauchera.

Un choix suprême mettra fin à ses jours.

Pour l'Olympe préserver ou céder sans retour."

 

 

Mon avis :

Après un très long moment d'absence, où l'envie de lire m'avait totalement quittée. Je reviens avec une nouvelle chronique.
Je viens de me refaire l'intégrale des Percy Jackson, et je m'aperçois que lors de ma première lecture, je n'avais pas pris la peine de les chroniquer (attribuez cet oubli, au fait probable que je n'avais pas de blog à l'époque).

Persée "Percy" Jackson, est un pré-ado qui vit à New York avec sa mère. Il est hyperactif et souffre de dyslexie. Jusque là rien de bien anormal, si ce n'est que Percy se fait systématiquement renvoyé de chaque école dans laquelle il tente de mettre les pieds (Incendies, destructions de matériel, explosion, phénomènes paranormaux, etc...).
Le jour où sa prof de Maths tente de l'exterminer et se transforme sous ses yeux en monstre mythologique, les vrais ennuis commencent.
Poursuivi par le minotaure, Percy est contraint de se réfugier à la Colonie des Sangs-mêlés, sanctuaire de demi-dieux grecs pré-pubères.
Dés lors, il découvrira le monde sous un tout nouveau jour, un monde où les dieux de l'Olympe ne sont pas que fiction, où les monstres ne sont jamais réellement vaincus, et où la paresse et la routine n'ont pas leur place.

Aventure après aventure, de quêtes en prophéties, Percy devra déjouer les plans de son ennemi juré Luke Castellan et les manipulations de Chronos, roi des Titans, afin d'éviter une guerre olympo-titanesque qui anéantirait le monde.

Je suis très attachée à cette saga, presque autant qu'à Harry Potter.
Les similitudes entre les deux sont d'ailleurs assez flagrantes.
Le trio infernal Percy-Grover-Annabeth est construit sur le même schéma que Potter-Weasley-Granger, avec toujours la fille tête d'ampoule, le vieux sage (Chiron/Dumbledore), le grand méchant (Chronos/Voldemort), le monde mystique parallèle au monde moderne, et l'époque couverte par la saga (11-16 ans).
Néanmoins, les univers restent diamétralement opposés, car il s'agit ici de mythologie grecque.
Rick Riordan réadaptent les mythes avec beaucoup d'humour et d'enthousiasme.
J'ai pris énormément de plaisir à découvrir et redécouvrir certaines légendes mythologiques oubliées.
Ce n'est un secret pour personne que j'adore la littérature Jeunesse, et quand en plus elle peut m'apprendre des choses et me faire voyager à travers les siècles, on ne me tient plus.

Rick Riordan a cette facilité, celle de vous embarquer tout entier dans son univers. On sent une grande passion dans son écriture, et un grand sens de l'humour et de la répartie cinglante (j'adore!). Alors oui parfois, on sent qu'il se laisse embarquer et se rappelle soudain que c'est de la littérature Jeunesse, alors il introduit un dialogue un peu "d'jeuns", ou un brin de jalousie adolescente et il repart, mais honnêtement j'adore la maturité dont il teinte ses personnages. Ce sont des adolescents certes, mais tellement éprouvés par les batailles qu'ils méritent bien un petit +10 d'âge mental.

Je vous conseille cette série très addictive, dont les adaptations ciné ont été catastrophiques, qui saura vous faire voyager et vous transporter dans un autre univers.
 

 

Percy Jackson _ Rick Riordan

Grover était assis en tailleur sur une couverture , avec un truc duveteux sur les genoux, un animal en peluche sale, d'une rose artificiel.
Non.Ce n'était pas une peluche. C'était un caniche rose.
Le caniche m'a lancé un jappement méfiant.
-Non, pas du tout, a dit Grover.
J'ai sursauté.
6tu parles à cette chose ?
Le caniche a grondé.
-Cette chose , a rétorqué Grover d'un ton sévère, est notre billet pour l'ouest.Sois aimable avec lui.
-Tu parles aux animaux ?
Grover a ignoré ma question.
-Percy, je te présente Hortensia . Hortensia , Percy.
Je me suis tourné vers Annabeth , m'attendant à la voir rire de cette farce qu'ils me faisaient, mais elle avait l'air terriblement sérieuse.
-Je ne dis pas bonjour à un caniche rose, ai-je protesté.Laissez tomber.
-Percy, a dit Annabeth . J'ai dit bonjour au caniche.Tu dis bonjour au caniche .
Le caniche a grondé de plus belle .
J'ai dit bonjour au caniche.

Le voleur de Foudre _ Grover et Percy

- Mec ! s'est écrié un poney fêtard en déchargeant son matériel. T'as vu la tronche du nounours ? Il était là genre : "Oh la vache, j'ai une flèche dans la bouche!"
Le centaure aux lunettes de farces et attrapes a ri.
- Ouais ! Trop drôle ! Coup de boule, mon pote !
Les deux centaures ont charger l'un vers l'autre et se sont heurtés de plein fouet, front contre front, puis se sont séparés en titubant, projetés dans un sens par l'impact, un sourire de dingue sur le visage.
Chiron a soupiré. Il a déposé Annabeth et Grover sur un plaid à pique nique, a côté de moi.
- J'aimerais vraiment que mes cousins cessent de se donner des coups de boule. On ne peut pas dire qu'ils aient des cellules cérébrales à revendre.

La Mer des Monstres _ Percy et Annabeth

Sans réfléchir, j'ai dégainé Turbulence et fait volte-face en assénant un coup d'épée. La fille que je venais d'essayer de couper en deux a lâché son kleenex en hoquetant.
- La vache ! a-t-elle crié. Ça te prends souvent d'essayer de tuer les gens qui se mouchent ?
La première chose qui m'est venue a l'esprit, c'est que mon épée ne l'avait pas blessée. Elle avait traversé son corps sans rien lui faire.
- Tu es mortelle ! me suis-je écrié.
Elle m'a regardé avec incrédulité.
- Mais qu'est ce que tu racontes ? Évidemment que je suis mortelle ! Comment as tu pu passer la sécurité avec cette épée ?
- Je n'ai pas... Attends tu vois que c'est une épée ?
La fille a roulé les yeux, qu'elle avait verts comme moi. Elle avait les cheveux roux foncé et frisés et le nez rouge, comme si elle était enrhumée. Elle portait un grand sweat-shirt bordeaux de l'université de Harvard et un blue-jeans couvert de tache de marqueur et de petits trous, à croire qu'elle passait son temps libre a me piquer avec une fourchette.
- Ben, si c'est pas une épée, c'est le plus grand cure-dent du monde, a-t-elle dit. Et pourquoi je ne suis pas blessée ? Je ne me plains pas, hein, note bien. Et qui es tu ? et, dis donc, c'est quoi que tu portes ? C'est de la fourrure de lion ?
Elle s'est mise à me bombarder de questions, à toute allure. Je ne savais pas quoi répondre. J'ai regardé mes manches pour voir si la dépouille du lion de Némée s'était retransformée en fourrure, mais a mes yeux, elle avait toujours l'aspect d'un manteau marron.
Je savais que les guerriers-squelettes étaient toujours à mes trousses. Je n'avais pas de temps à perdre. Pourtant je restais là a regardé la fille. Alors je me suis souvenu de ce que Thalia avait fait à Westover Hall pour tromper les professeurs. peut être pouvais-je moi aussi manipuler la brume.
Je me suis concentré et j'ai claqué des doigts.
- Tu ne vois pas d'épée, ai-je dit a la fille. C'est un simple stylo-bille.
- C'est une épée, espèce de cinglé.

Le sort du Titan _ Percy et Rachel Elisabeth Dare

Je n'avais vraiment aucune envie de faire exploser une école de plus pendant les grandes vacances. Il n'empêche qu'en ce lundi matin de la première
semaine de juin, j'étais dans la voiture de ma mère, devant le collège Goode, sur la 81e rue. Goode : un grand bâtiment de pierre qui domine l'East River. Plusieurs BM et autres voitures de marques prestigieuses étaient garées près de l'entrée.
J'ai regardé le majestueux porche de grès brun en me demandant combien de temps je tiendrais avant de me faire renvoyer.
- Détends-toi, m'a dit ma mère, qui n'avait pas l'air détendue du tout. Ce n'est qu'une visite d'orientation. Et n'oublie pas que c'est l'école de Paul, mon
chéri. Alors essaie de ne pas... enfin, tu vois.
- La démolir ?
-Oui.

La bataille du Labyrinthe _ Percy et Sally

... Exactement, a repris Dionysos. Je nierais avoir jamais dit ça, bien sûr, mais les dieux ont besoin de héros. Ils en ont toujours eu besoin. Sinon, pourquoi garderaient-ils des sales mômes comme vous en vie ?
- Je me sens tellement désiré. Merci.
- Sers toi de la formation que je t'ai prodigué à la colonie.
- Quelle formation ?
- Vous devez sauver l'Olympe, Pedro !

Le dernier olympien _ Dionysos et Percy

Commenter cet article

À propos