Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 Jan

Le Palais des Ombres _ Maxence Fermine

Publié par Vanessa De Jesus Ribeiro  - Catégories :  #Littérature française, #Enquête, #Mystère, #Secrets, #Solitude, #Suspense, #Famille, #Frisson, #Mensonges

Le Palais des Ombres _ Maxence Fermine
Le Palais des Ombres _ Maxence Fermine

Quatrième de couverture :
 

Paris, dans les années 1960. Nathan Thanner, trentenaire taciturne et discret qui ne vit que pour ses marionnettes confectionnées dans le secret de sa boutique, voit sa vie bouleversée par une lettre de son père auquel il ne parle plus depuis vingt ans. Cet ex-romancier à succès, dont la rumeur veut qu'il soit devenu fou, lui annonce son décès et l'héritage qu'il lui lègue : l'énigmatique maison où il vivait reclus, Le Palais des Ombres. Mais même dans la mort, Hugo Thanner reste un être fuyant et mystérieux, à l'image de cette demeure diabolique qui semble se jouer de Nathan. Commence alors pour le jeune homme un inquiétant jeu de pistes dont l'issue pourrait le changer à jamais...

 

Mon avis :

J'avais lu tellement de bons avis sur ce roman que je ne pensais pas ressortir déçue de cette lecture. Et pourtant... Je dois bien admettre que je n'ai pas été si emballée que ça par Le Palais des Ombres.

C'est un bon livre, oui. Avec une écriture de qualité et ce qu'il faut de suspense et de mystère pour vous porter jusqu'au dénouement, oui.
Oui, mais il m'a manqué un peu de surnaturel là dedans... Je veux dire, la maison en elle-même était un gouffre inépuisable de paranormal et de mystère, pour finalement ne pas être exploitée...
Les personnages sont plutôt bien développés mais ils manquent de substance, notamment dans leurs sentiments. Attention, je ne demandais pas à ce que Nathan se mette à pleurer toute les larmes de son corps en apprenant la mort de son père, mais un petit regret concernant leur manque de complicité aurait été plausible, quant à Hannah, un peu d'enthousiasme nom d'une pipe! c'est ta meuf ou ta femme de ménage?!
Je n'ai également pas été bluffée par le dénouement qui m'a paru relativement prévisible et un peu trop bâclé.


En conclusion ce livre ne m'a pas convaincu, néanmoins j'ai beaucoup apprécié la plume de l'auteur que j'aimerais vraiment découvrir dans l'univers Jeunesse avec La petite Marchande de Rêves.

To be continued, donc...

Le Palais des Ombres _ Maxence Fermine

On a tous un Palais des Ombres, une demeure où les images du passé se sont figées à jamais. Des jeux d'enfant dans un vieux grenier, une promenade le long d'une allée, le souvenir d'une salle à manger dans laquelle de joyeux convives se régalent de mets de fête autour d'une table, des odeurs de cuisine, des rires, des chants, des sourires surtout.
On possède tous cette bibliothèque de la mémoire mais peu le savent.
Les hommes, pour la plupart, ne veulent pas se souvenir. Ils rient à gorge déployée, pleurent, crient, hurlent, se déchirent, se tuent parfois, mais ils oublient très vite ce qui a fait d'eux des êtres humains.

p. 203

Commenter cet article

À propos