Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 Feb

Forget tomorrow _ Pintip Dunn

Publié par Vanessa De Jesus Ribeiro  - Catégories :  #Littérature américaine, #Littérature Jeunesse, #Young Adult, #Dystopie, #Romance, #Saga, #Suspense, #Enlèvement, #Aventure, #Adolescence

Forget tomorrow _ Pintip Dunn
Forget tomorrow _ Pintip Dunn

Résumé :
 

Imaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé... par votre futur moi !
Callie vient d'avoir dix-sept ans et, comme tous ses camarades de classe, attend avec impatience le précieux " souvenir ", envoyé par son moi futur, qui l'aidera à se glisser dans la peau de la femme qu'elle est destinée à devenir.
Athlète de haut niveau... Scientifique de renom... Politique de premier plan... Ou, dans le cas de Callie, tueuse. Car dans son rêve, elle se voit assassiner Jessa, sa jeune sœur adorée... qu'elle passe pourtant ses journées à protéger des autorités, car l'enfant a le pouvoir caché de prédire l'avenir proche !
Avant même de comprendre ce qui lui arrive, Callie est arrêtée et internée dans les Limbes – une prison réservée à tous ceux qui sont destinés à enfreindre la loi.
Avec l'aide inattendue de Logan, un vieil ami qui a cessé, cinq ans auparavant, de lui parler du jour au lendemain, elle va tenter de déclencher une série d'événements capables d'altérer son destin. Lorsque l'avenir semble tout tracé, le combat est-il perdu d'avance ? Dans la veine de Minority Report, Forget Tomorrow est le premier tome d'une dystopie haletante, dont l'héroïne va devoir trouver un moyen infaillible de protéger sa sœur de la plus grande des menaces : elle-même...


 

Mon avis :

Oulala! En voilà un premier tome prometteur...
Dystopique, romantique, épique, et plein d'autres rimes en -ique!

J'ai eu beaucoup de plaisir à me laisser embarquer par Pintip Dunn (que je découvrais), dans un monde dystopique entièrement construit autour du Souvenir Futur. Celui qui vous apparaît le jour de vos 17 ans et vous projette quelques années plus tard, vous laissant entrapercevoir votre avenir. Brillant ou médiocre, vous découvrez votre vocation, et n'avez plus qu'à vous laissez guider jusqu'à l'accomplissement.
À EdenCity, le Souvenir Futur est bien plus qu'une aspiration, c'est un gage de fiabilité. Implanté sous votre poignet à l'aide d'une carte magnétique, il fera office de CV, de lettre de recommandation, pour votre école, votre emploi, vos futurs beaux-parents.  A condition qu'il soit brillant.
Callie, elle, rêve de devenir cuisinière manuelle (à Eden City, les repas sont assemblés dans des machines), malheureusement son souvenir lui montrera tout autre chose. Le meurtre de sa soeur adorée.

Malgré de très grosses ressemblances avec Minority Report et la saga des Uglys (je pense notamment à la communauté archaïque qui vit cachée dans les bois), j'ai trouvé cette toute nouvelle saga très intéressante et plutôt originale.
La plume de l'auteur est assez addictive et très fluide. Le rythme est assez soutenu, et je n'ai pas constaté de longueurs, même si les questionnements existentiels de Callie au sujet de sa relation naissante avec Logan m'a souvent donné envie de lui mettre des baffes. Égoïste, un peu niaise, mais néanmoins courageuse, son personnage ne m'a pas emballée, je lui ai nettement préféré Logan. Je l'ai trouvé plus romantique que niais, peut-être aussi parce que ce n'était pas son point de vue à lui qu'on lisait...

Ce premier tome m'a beaucoup plu, même si les décors auraient pu être un peu plus creusés, et que le fameux cliffhanger promis par de nombreux chroniqueurs et blogolecteurs ne m'a pas laissée sur les fesses, il m'a vraiment tenu en haleine.

Petit coup de coeur à confirmer donc avec le tome 2, qui n'est malheureusement pas encore disponible. J'ai hâte.

Forget tomorrow _ Pintip Dunn

Les souvenirs peuvent s'évérer dévastateurs. S'ils donnent un aperçu, vivant et réaliste, du futur, ils ne fournissent ni contexte, ni moyen de les interpréter. De simples faits, voilà avec quoi on se retrouve, sans savoir comment se défendre ou se justifier.

Mais je sais que les larmes sont comme l'eau qui goutte dans une grotte. Elles semblent insignifiantes, et pourtant, au fil des ans, la douleur qu'elles expriment vous change en pierre, aussi sûrement que les gouttes créent les stalactites.

Tu es [...] la moitié de moi-même, tu es mon âme. La chandelle qui éclaire lorsque toute énergie a disparu. La preuve que l'amour subsiste, même lorsque la vie est soufflée. Quand il ne me reste plus rien, quand le monde entier s'écroule autour de moi, je n'ai plus que ça : mon amour pour toi.

Commenter cet article

À propos