Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
02 Sep

Eleanor & Park _ Rainbow Rowell

Publié par Vanessa De Jesus Ribeiro  - Catégories :  #Littérature américaine, #Littérature Jeunesse, #Adolescence, #Romance, #Amitié, #Emotions, #Coup de coeur, #Violence, #Psychologie

Eleanor & Park _ Rainbow Rowell

Résumé :

 

1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s'installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l'ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths... Et qu'importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.

 

 

Mon avis :

 

Je me suis plongée dans Eleanor & Park, comme on plongerait dans une rivière bien fraîche en pleine canicule. C'est le genre de roman un peu décalé, qui vous donne envie d'aimer de manière inconditionnelle et de sourire à la vie.
Un vrai coup de coeur, et pourtant j'ai l'impression d'être assez difficile en ce moment.
 

C'est un roman qui parle d'amour, d'amitié, d'adolescences compliquées, d'acceptation de soi et de tolérance.
L'histoire d'Eleanor, une ado renfermée et peu avenante avec de gros problèmes familiaux, trop rousse, trop ronde, trop marginale pour devenir autre chose que la nouvelle souffre-douleur de son nouveau lycée, qui rencontre Park, "cet abruti d'Asiat".
C'est l'histoire de Park, un garçon gentil, sans histoires, qui ne se fait jamais remarquer, amateur de comics book et de musique, qui rencontre Eleanor cette fille "grosse et gauche", ce "train qui déraille".
Depuis l'obscurité de son gouffre familial et social, Eleanor va apercevoir la lumière du phare "Park", et bouleversa à tout jamais la normalité tristoune de la vie du jeune homme.
Ensemble ils vont découvrir la passion, l'amour inconditionnel, l'injustice, le chagrin, la tolérance. Ensemble, ils vont briller de milles feux.


Douce comme une caresse, et en même temps assez cash dans ses descriptions du quotidien d'Eleanor, Rainbow Rowell aborde avec doigté des thèmes assez complexes que chaque adolescent traverse un jour ou l'autre. Ce qui explique la facilité avec laquelle je me suis identifiée à Eleanor.
J'ai adoré tous les personnages de ce roman, pour leur réalité et leur complexité. Bon sauf peut-être Richie, mais c'est normal c'est le gros méchant, alors bon...
Le mère de Park m'a tout spécialement touchée. À la fois dure, et terriblement sensible.


Ce que j'ai adoré dans ce livre, c'est qu'il est tout en nuances. Même dans cet amour fusionnel, il y'a des doutes. Même les pires crétins du lycée, ceux qui appellent Eleanor "la grosse rouquemoute", ne sont pas si méchants qu'ils en ont l'air. Rien n'est tout blanc ou tout noir.
Voilà ce que j'ai aimé dans ce roman : la complexité des personnalités, la fragilité et la beauté de leurs sentiments.

 

Je voudrais vous en dire plus, mais j'ai peur de tout gâcher. Je me contenterais juste de vous le conseiller, pour vous détendre, pour soupirer, pour aimer.

 

Eleanor & Park _ Rainbow Rowell

La nouvelle a pris une grande inspiration et elle s'est avancée dans l'allée. Personne ne la regardait. Park essayait de l'ignorer aussi, mais c'était un peu comme ignorer un train qui déraille ou une éclipse.

p.14

"Peut-être que je ne suis pas attiré par les vraies filles, s'était-il dit à ce moment-là. Peut-être que je suis un genre de pervers comicso-sexuel".
À moins que, ça lui traversait l'esprit maintenant, il n'ait reconnu aucune de ces filles. Comme un ordinateur qui recrache une disquette quand il ne reconnaît pas le format.
Lorsqu'il a touché la main d'Eleanor, il l'a reconnue. Il a su.

p.88

- Je crois que je n'arrive pas à respirer quand on n'est pas tous les deux. En d'autres termes, quand je te vois le lundi matin, ça fait environ soixante heures que je retiens mon souffle. Ça explique peut-être que je sois grognon et que je m'énerve contre toi. Tout ce que je fais quand on est loin, c'est penser à toi, et tout ce que je fais quand on est ensemble, c'est paniquer. Parce que chaque seconde semble si importante. Et parce que je suis vraiment incontrôlable, je ne peux pas m'en empêcher. Je ne m'appartiens même plus, je suis à toi, et qu'est-ce qui se passera si un jour tu décides que tu ne veux plus de moi ? Comment est-ce que tu pourrais me vouloir autant que je te veux ?
Il était silencieux. Il aurait voulu que tout ce qu'elle venait de lui dire soit la dernière chose qu'il entende. il voulait s'endormir avec ce "Je te veux" à son oreille.

Commenter cet article

À propos