Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 Aug

Le fabuleux destin d'une vache qui ne voulait pas finir en steak haché _ David Safier

Publié par Vanessa De Jesus Ribeiro  - Catégories :  #Littérature allemande, #Aventure, #Animaux, #Humour, #Amitié, #Absurde, #Coup de coeur, #Contemporain, #Voyage, #Road-Trip

Le fabuleux destin d'une vache qui ne voulait pas finir en steak haché _ David Safier

Résumé :


Mis à part l'infidélité de son taureau, Champion, Lolle, une vache laitière, mène une vie tranquille dans un pré du nord de l'Allemagne. Jusqu'au jour où elle apprend de la gueule de Giacomo, un chat errant qu'elle a sauvé de la noyade, que le fermier a décidé de vendre le troupeau de bovins pour régler ses dettes.
Afin d'éviter de finir entre deux tranches de pain, Lolle, maligne comme un singe, décide de s'enfuir avec ses amis pour rejoindre le pays où les vaches sont sacrées, l'Inde ! Mais Old Dog, le chien sanguinaire du fermier, a bien l'intention de les en empêcher et de croquer cette sacrée vache!
Débute alors pour Lolle et ses amis un périlleux voyage qui les conduit de l'autre côté de l'Atlantique, de New York à l'Ouest américain, territoire des bisons, jusqu'aux contreforts de l'Himalaya, dans l'antre du yéti…

 

Mon avis :


Encore une fois David Safier m'a embarquée dans une aventure complètement loufoque. Et décidément, je ne me lasse pas de son humour, de ses personnages complètement cinglés, et des situations absurdes dans lesquelles ils se trouvent.


C'est l'histoire d'une vache. Non, de 4 vaches plutôt. Non, de 4 vaches, d'un taureau et d'un chat.
Lolle est une vache sans histoire, qui rêve de brouter éternellement l'herbe du bonheur en compagnie de ses amies Hilde et P'tit Radis, et de son taureau chéri, Champion. Mais voilà, alors que tout allait bien dans le meilleur des mondes, Lolle surprend son Champion en fâcheuse posture avec Susi, une vache un peu salope. A partir de là son monde entier s'écroule. Elle fait la connaissance de Giacomo, un chat globe-trotteur à l'accent à couper au couteau, qui lui apprend que non seulement le monde ne s'arrête pas au-delà des arbres du bout du pré, mais qu'en plus les humains mangent des vaches. Et comme si ça ne suffisait pas, elle se met à dos un chien de l'enfer, Old Dog, anciennement chien de garde du fermier, revenu d'entre les morts à la suite d'un suicide râté.
Apprenant que son troupeau va être sacrifier pour éponger les dettes de son fermier alcoolique, Lolle décide de tenter le tout pour le tout, et d'entreprendre le voyage de sa vie jusqu'en Inde, terre sacrée de toutes les vaches.
S'ensuit alors un périple des plus improbables à travers les États-Unis, jusqu'en Himalaya.
 

J'ai adoré bien évidemment. Le style de David Safier est toujours aussi décapant et j'ai passé un excellent moment de lecture.
Même si le sujet peut paraître léger, on en vient quand même à des questionnements sur la vie et la recherche du bonheur. À travers Lolle, qui n'est jamais totalement satisfaite, Hilde qui s'est construit une carapace pour mieux se protéger des autres, Susi qui manque cruellement d'estime de soi, et P'tit Radis qui voit sans cesse le verre à moitié plein, David Safier aborde des thèmes profonds et ancrés en chacun de nous.
Avec une morale somme toute assez simple : Arrêtons de chercher le bonheur, et profitons de l'instant présent. C'est drôle, touchant et ça marche surtout.

Alors un conseil : lisez-le. Et vous passerez un bon moment. :)

Le fabuleux destin d'une vache qui ne voulait pas finir en steak haché _ David Safier

- L'Italia est très bella pour toutés les créatoures... a répondu le chat d'un air radieux.
...sauf pour les vaches
- Ah bon ? Pourquoi ?
- Parcé qué on en fait dé la bolognaise.
- De la quoi ?
- Dé la bistèque hachée.
- Qu'est-ce que c'est, la bistèque hachée ?
- Ouné chose qué les houmains ils font avec les vaches.
- Je ne comprends pas un traître mot de ce que tu racontes.
- Dio mio, tou n'en as vraiment aucune idée ?
- Aucune idée de quoi ?
(...)
- Eh bien, cetté chose dont tou n'as apparemment aucoune idée, c'est qué... les houmains, ils mangent les vaches.
- Les humains font quoi ? ai-je demandé, totalement ahurie.
- Ils mangent les vaches
- Ils font quoi ???
Ils mangent les vaches.
ILS FONT QUOI ???
- Y'ai l'impression qué tou té répètes un peu...

- Je m'en contrefous !
- Qu'est-ce que ça veut dire au juste ? a demandé P'tit Radis.
- Comment ça ?
- Ben, c'est un de ces mots sur lesquels je me pose toujours des questions. Si tu t'en fous, tu ne peux être ni pour ni contre, non ? Et si tu es contre, tu ne t'en fous pas? Et d'ailleurs, pourquoi dit-on "s'en foutre" ? Quand quelque chose est foutu, on ne s'en fout pas, si ?

p. 139

Je comprenais désormais qu'on ne pouvait pas facilement faire durer le bonheur, mais que le malheur, lui, ne se gênait pas pour rester indéfiniment.

Commenter cet article

À propos