Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 Jan

Le vide de nos coeurs _ Jasmine Warga

Publié par Vanessa De Jesus Ribeiro  - Catégories :  #Littérature américaine, #Littérature Jeunesse, #Adolescence, #Amitié, #Romance, #Suicide, #Psychologie, #Drame, #Solitude

Le vide de nos coeurs _ Jasmine Warga

Résumé :
 

Aysel a pris sa décision: elle doit disparaître. Depuis que son père a provoqué l'accident fatal qui a marqué sa petit ville à jamais, la vie est devenue trop difficile à supporter.

Cependant, elle n'est pas sûre d'avoir le courage d'y arriver seule. C'est alors qu'elle découvre Smooth Passages, un site qui lui permettra de trouver un compagnon pour oser sauter le pas. Elle choisit FrozenRobot, alias Roman, lui aussi victime d'une tragédie familiale.

Aysel et Roman n'ont rien en commun, mais il commencent à s'apprivoiser petit à petit. Lorsque la date fatidique approche, Aysel se pose des questions. Méritent-ils de s'infliger un tel sort quand l'amour semble pouvoir guérir les blessures les plus profondes? Et comment convaincre Roman, dont le coeur est vide depuis trop longtemps?

 

Mon avis :


Je suis totalement perdue après la lecture de ce roman.

Je l'ai d'abord trouvé trop long, au point que je sautais des passages entiers qui n'avaient pour moi aucun intérêt, principalement les fois où Aysel se perdait dans ses théories scientifiques.

Ensuite je l'ai trouvé trop prévisible, on connaît la fin dés le premier chapitre pour ainsi dire.
J'ai trouvé les personnages stupides, geignards et arrogants, tellement centrés sur eux-même que j'avais envie de les frapper. Et pourtant je connais les ravages de la dépression.

Je n'ai pas ressenti d'émotion particulière durant cette lecture, pas d'empathie, pas de colère, pas de suspense. Rien. Une lecture plate sans intérêt.
Et pourtant je n'ai pas pu me résoudre à le lâcher.

C'est ce qui me laisse perplexe et qui me fait douter. Ai-je vraiment détesté ce livre? Je ne sais pas. Si certains d'entre vous l'ont lu, je serai ravie de connaître votre ressenti du coup.

La dépression, c'est comme un poids dont on ne peut pas se défaire. Un poids qui vous écrase et vous donne l'impression que la moindre tâche, comme nouer ses lacets ou mâcher une tartine, est une marche de trente kilomètres en montée. La dépression fait partie intégrante de vous; elle s'infiltre dans vos os, dans vos veines. S'il y'a bien une chose que je sais à ce sujet, c'est ça : on n'y échappe pas.

p.18

Il m'étreint si fort la main que je ne la sens plus. J'aimerais bien que quelqu'un en fasse autant avec mon coeur.

Commenter cet article

À propos